12 visiteurs
36666 membres

facebook

Cours de physique-chimie tous niveaux

Vous êtes sur la page : Pandescalade > Extension


Oubli mdp ?

Inscription

flèche de retour

Extension du pan initial

Le pan construit initialement aurait pu être fonctionnel mais le mur sur lequel je l'avais fixé était dangereux par la présence de plantes tout près du pan.
Du coup, j'ai décidé de le déplacer et quitte à m'embêter (déplacement difficile), j'ai décidé de l'agrandir !!!

Je vais expliquer dans ce qui suit la nouvelle méthode de fixation que j'ai adopté (qui permet de régler plus facilement l'inclinaison du pan) ainsi que les moyens que j'ai utilisé pour rajouter de l'espace de grimpe, en hauteur et en largeur.
On verra qu'avec le système, on peut pratiquement s'entraîner dans un toit !!!

Voici comment accéder aux différents "chapitres" de cette page :


Réglage de l'inclinaison du pan

Réglage de l'inclinaison du pan

Donc comme on voit sur cette première photo, j'ai décidé d'attacher le pan à un arbre, enfin à deux arbres, espacés de 3m50 environ.
Accrochage de la chaîne sur l'arbre Plaquette sur montant vertical Corde et chaine sur arbre Réglage du pan avec chaîne + corde Pour fixer un côté du pan à un arbre, on utilise une chaîne placée tout autour de l'arbre, posée de préférable sur une branche. On ferme celle-ci à l'aide d'un maillon rapide et on laisse deux maillons de libre (au cas où l'arbre grossirait ...).



Une corde (attachée par un noeud de huit) part alors de la plaquette coeur fixée sur le pan et passe dans l'un des maillons libres de la chaîne. Elle redescend ensuite sur le montant vertical du pan.



A ce niveau, une nouvelle plaquette coeur a été installée (de la même façon que celle du haut du pan : vis + écrou), et est reliée à une chaîne par un maillon rapide.



La corde d'attache est terminée par une noeud de huit dans lequel on passe un mousqueton à vis. C'est celui-ci qui, selon sur quel maillon de la chaîne il est accroché, va permettre de régler l'inclinaison du pan. Il suffit alors de réaliser la même chose sur le deuxième arbre et sur le deuxième montant vertical du pan.


Extension du pan en largeur


Extension du pan en largeur Cette partie est assez simple, j'ai voulu étendre pour que la largeur final du pan fasse plus de 3m50, ce qui m'a permis de l'amarrer entre les deux arbres choisis.

Donc il a fallu racheter 3 chevrons en sapin de 3m :
* les deux premiers ont été coupés pour faire en tout 3 morceaux de 115cm et 1 morceau de 121 cm.
* Le dernier a été coupé à 2m50 pour faire un montant vertical.

J'ai acheté 8 équerres de charpente supplémentaires pour fixer les 4 "petits" morceaux (le morceau de 121 étant celui du haut) aux deux montants verticaux, le nouveau et le montant du pan initial.

Cette fois-ci j'ai utilisé des grandes vis cruciformes (bien plus aisées à manipuler) de la même marque que les petites utilisées pour fixer les planches de contreplaqué.

Je me suis procuré une nouvelle plaque de contreplaqué de 1m22 par 2m44, que j'ai fixé avec les mêmes vis utilisées pour fixer les autres plaques. La trame de trou a été faite une fois la plaque vissée.

Enfin j'ai déplacé la plaquette coeur du haut du pan pour la mettre à proximité du nouveau montant vertical.

Remarque :
ma visseuse dévisseuse sans fil n'était pas assez puissante pour me permettre de travailler efficacement avec les vis. J'ai donc utilisé une perceuse que j'ai munie d'un embout de vissage cruciforme. J'ai modifié la puissance de cette perceuse (qui été du coup trop forte) par un variateur de tension, le même genre de potentiomètre qu'il y a sur une lampe halogène. Le résultat était intéressant. Il existe des adaptateurs de prise qui propose ce variateur.


Extension du pan en hauteur


La façon la plus simple d'agrandir le pan en hauteur aurait été de rajouter des chevrons avec des équerres de charpente sur le pan initial de la même manière que pour l'extension en largeur.

Mais quitte à bricoler, j'ai essayé de trouver un système qui pouvait permettre de régler diffréremment l'inclinaison du pan initial et de la partie rajoutée au dessus de lui. J'ai donc utilisé un système de charnière ...

Extension du pan en hauteur Cadre 1 Cadre 2 Cadre 3 La première image est un schéma de l'ensemble du cadre du haut. Pour réaliser celui-ci, résumons les fournitures :
* 2 chevrons en sapin de 4m
* 2 chevrons en sapin de 3m
* 8 équerres de charpente de 60*60*60
* Une boîte de vis cruciformes 5*50 (il me semble)
* 2 vis de charpentes 14*180
* 4 pentures anglaises de 150 ou 200 (c'est leur longueur)

Le montage de cette extension a été fait au sol !

* J'ai commencé par monter le cadre de chevron : 4 chevrons verticaux + le chevron horizontal du haut.

* J'ai ensuite fixé les quatre pentures aux quatre montants verticaux.
Il y a une photo de penture en gros plan ci-dessous.

Attention : J'ai biseauté les chevrons verticaux à l'arrière de la penture, cela va permettre d'avoir plus d'amplitude pour l'inclinaison du haut du pan de part et d'autre du pan initial.

Penture Biseau 1 Biseau 2

Planche haut Vis charpente Anneau d'écurie 1 Toujours au sol, il a fallu fixer une nouvelle planche de contreplaqué, cette fois-ci en large mais toujours avec les mêmes vis.

Cette planche vient chevaucher le chevron vertical tout à droite, s'ajuste sur le chevron horizontal du haut, et se place à la moitié de la largeur du troisième chevron vertical en partant de la droite.

Chose qui peut paraître bizarre, la planche est mise par dessus les pentures, on ne pourra donc pas mettre de vis au niveau de toute la surface de la penture.
On visse ensuite la planche partout où c'est possible, avec une vis tous les 10 centimètres environ.
J'ai fini de préparer la planche en traçant la trame de trous : 15cm*15cm

Ensuite, j'ai fixé les pentures au deuxième chevron horizontal de 3m72 de largeur (celui du bas, voir photo de la penture ci-dessus), c'est lui qui permettra la liaison avec le pan initial.

Dans ce chevron, j'ai préparé les deux trous pour les vis de charpente, les deux trous sont à 110 cm des bords droite et gauche du chevron.

Enfin, j'ai préparé les fixations pan-arbre pour l'extension du haut. Pour cela j'ai utilisé des anneaux d'écurie que l'on trouve dans les grands magasins de bricolage.
Ceux-ci sont pratiques car ils intègrent vis et écrou, donc pas besoin de quincaillerie supplémentaire. Ces anneaux sont fixés à la même distance des montants verticaux qu'étaient les plaquettes coeurs qui attache le pan initial.

(désolé c'est difficile de tout illustrer avec des photos : vous prendrez des initiatives si mes explications ne sont pas assez claires !)


Finalisation : monter l'extension et l'assembler

Une question que je n'ai pas abordée, c'est comment, une fois l'extension préparée au sol, la monter au dessus du pan initial pour réaliser l'assemblage final :

J'ai donc entouré les deux arbres (qui supporte le pan) de chaînes, à 4 mètres environ de hauteur. J'ai fait passer les deux extrémités de ma corde d'escalade dans ces chaînes et je les ai fait redescendre au sol. A ce niveau, j'ai la chance d'avoir deux arbres éloigné du pan qui m'ont permis de placer sur chacun une sangle muni de deux mousquetons. Avec chaque extrémité de la corde et les deux mousquetons sur chaque sangle, j'ai réalisé des noeuds de coeur.

Ensuite, j'ai réalisé, après le renvoi sur les chaînes à 4m, deux noeuds de huit sur la corde d'escalade et les ai attachés aux anneaux d'écurie de l'extension.

Je me suis fait alors aidé, pendant que je soulevais un côté de l'extension, l'autre personne tirait sur le noeud de coeur. Je changeais de côté ainsi que la personne et nous faisions de même sur l'autre côté de l'extension.
Et ainsi de suite pour monter l'extension au dessus du pan initial.

Enfin, j'ai inséré les vis de charpente présentes sur l'extension dans les trous que j'avais fait préalablement dans le chevron du dessus du pan initial (l'ajustement est délicat).
Une fois les écrous de ces vis serrés, il suffit de fixer des cordes statiques aux anneaux d'écurie et aux chaînes de la même manière afin de réaliser un réglage d'inclinaison comme j'ai expliqué plus haut.

Ainsi, l'extension du haut est réglable en inclinaison à volonté (on peut utiliser les mêmes chaînes posées sur les montants verticaux, chaque maillon proposant un réglage différent).



Photos des différentes positions possibles pour le pan


Dalle presque verticale Dalle presque verticale
Dévers plus dalle Dévers + dalle
Dévers Dévers
Dalle plus dévers Dalle + dévers
Dalle plus toit Dalle + toit

Je pense que dans cette dernière configuration il ne faut pas être trop gourmand et penser aux pauvres pentures qui soutiennent l'extension du haut.
Pour les soulager, on pourra prévoir deux poteaux de 2m50 à glisser sous l'extension (aux deux extrémités) si l'on veut faire du toit !!!

Un dernier mot : je n'ai pas fignolé encore mon affaire, il me manque encore une planche !!!
Il faut que je rachète une 2m44 par 1m22 et que je la coupe en deux avant de la fixer : eh oui cela reviens moins cher d'acheter une grande planche que de s'en faire découper une aux bonnes mesures !

!!! Bonne grimpe !!!